Chez free nous avions sur un mois souvent trois ou quatre soirées sans internet ou avec trop de deconnections pour qu'il soit utilisable. Une situation qui a déjà provoqué des difficultés professionnelles. Malgré les véléité de règlement de la situation, ils nous ont opposé un status-quo, que nous avons décidé de briser en faisant appel à l'opérateur historique, celui qui possède le réseau, celui qui sert de référence : VOUS.

A mon passage en agence si j'ai bien reçu l'information que l'activation prenait du temps, je n'ai à aucun moment soupçonné le fait que ceci signifiait que l'internet serait coupé auprès de mon opérateur précédant durant la période d'activation. Comment peut-on croire que l'on peut couper l'internet plusieurs jours sans problème ? Je n'aurais simplement pas signé et nous aurait évité cette situation cocasse comme une prise d'otage. Est-ce le lot de tous ceux qui changent d'opérateur ? Même si c'est le cas cela n'est pas acceptable.

Cela fait quatre jours que nous n'avons plus d'internet et la date de livraison est indiquée pour le 9 décembre. Pour ma part cela fait déjà au moins deux jours de trop. Ne serait-ce qu'obtenir cette information ne s'est pas fait simplement – sans internet - alors que le courrier d'abonnement nous est arrivé après la coupure du réseau et ne mentionne aucun délais.

Internet n'est pas un jeu, il me sert à compléter mes journées de travail et organiser ma vie pour pouvoir dégager du temps à partager avec ma fille et d'aller la chercher à l'école. Il en va de même pour ma femme. Sans internet je ne peux pas travailler à domicile, je travaille sur du code que je ne peux pas emporter à la maison, je dois me connecter de façon sécurisée à notre site de R&D et ceci ne peut se faire qu'en ligne.

Sans internet il me reste cependant beaucoup plus de temps pour écrire des lettres et étudier tous les moyens possibles que j'ai afin d'accélerer la mise en place du service en restant dans la légalité. J'ai du mal à croire que le premier fournisseur d'accés français ne soit pas capable de plus de vélocité.

Dans des situations de crise comme celle-ci nous attendons un autre support qu'un simple : « Il faut patienter » répété à volonté par un interlocuteur empathique mais auditivement blasé. Il est du devoir d'Orange de tenir ses engagements pour juste ne pas mettre son personnel en communication avec le client dans des situations impossibles.

Les situations de crises sont des terres d'opportunités : Soyez inventifs compréhensifs et intelligents. Il ne tient que de vous de faire de nous de très fidèles clients ou bien des clients aigris en nous traitant comme une ligne d'état dans un formulaire informatique.

Dans un cas comme dans l'autre je ne manquerai pas de blogger, twitter, google+iser voire dailymotioner ou même youtuber …

Faites vite.

Je continuerai a vous contacter, par téléphone par mail par twitter (@Orange_Conseil) ( autant que mon forfait mobile Bouygues me le permette ) par courrier à pieds en voiture, à cheval, en voiture à cheval sur les principes d'égalité de fraternité des internautes de la blogsphère universelle .