Plutôt que de forcer les gens à changer leurs habitudes pourquoi ne pas venir au devant d'eux. Par exemple à la pause de midi : Un restaurant de midi qui plutot que de faire venir le groupe de musique du coin ferait venir un orateur... ou bien un restaurant équipé d'un système de visoconférence avec d'autres restaurants ou des personnes chez elles ou dans leur entreprise. Ou encore une formation "pizza express" en une heure trente !

Et plutôt que de toujours proposer des solutions en ligne qui laissent les gens devant leur ordinateurs, pourquoi ne pas proposer des solutions en "real life". S'il existait un lieu dans lequel se retrouver et exposer ses problèmes ou bien confronter ses idées d'innovations, une permanence du développeur, un peu Sos. Un lieu bien réél avec des tableaux, des feutres des tables, un lieu pour parler discuter qui soit ouvert à tout. Un lieu qui ne soit pas fait pour coder, car coder requiert du calme et de la concentration.

Et voici l'idéée rechauffée du bibliobus ! Un gros camion que l'on peut poster à côté des sandwicheries ou des lieux de rencontre. Ainsi il devient facile de se rencontrer en petit comité un peu partout. On y stoque des des livres par exemple et une bonne machine à café.

Combien avez-vous de livres d'informatique chez vous qui pourraient être partagés ? Je remarque en passant la très faible qualité des ouvrages informatique de la médiathèque de Valbonne par exemple. A part "Code Complete" je n'y avais pas trouvé grand chose de professionnel. Que je regrette cette époque universitaire ou j'accédais à la bilbiothèque scientifique de Paris 6. Si en plus avec chaque livre vous pouvez trouver des commentaires et contacter les personnes qui les ont lus...

Ah mais comment rentabiliser ? En faisant appel aux entreprises, très certainement elles seront heureuses de pouvoir communiquer sur leur technologie pour la faire connaître et peut-être s'atirer de nouveaux clients ou pour recruter de novueaux profils, ou pour étendre les connaissances de leur personnel. Et un bus ça dispose d'une large place pour afficher la publicité...

Et si le bus est trop petit ? On l'équipe d'internet par satellite et on tire le réseau jusqu'à un restaurant partenaire que l'on équipe avec des écran pour l'occasion ou bien on s'installe dans un lieu agréable, Sophia Antipolis en dispose tout comme d'un climat adapté à des événements en extérieur.

Ah... mais ça c'est encore une autre idée : L'internet'Plage... et ce sera pour un autre billet.