Fournir à tous un système d'exploitation vraiment compatible avec une synchronisation des données Pair à multiple-Pair assurant une confidentialité et une indépendance vis à vis d'un tiers unique. Fournir un système de correspondance numérique entre tiers qui identifie les tiers sans compromettre leur vie privée. Dans cette même optique mettre un terme au spam. Ce système devra supporter la mise à jour complète sans interruption de service ( noyau inclus ). Ce système devra supporter la migration du système vers une autre plateforme matérielle sans interruption de service. Ce système devra comprendre les habitudes de l'utilisateur sans avoir à les lui demander explicitement sauf si l'utilisateur désire les expliciter. Le système ne devra jamais trahir l'utilisateur qui reste toujours le maître de son système. Le plus large matériel devra être supporté, moyennant l'utilisation d'équipement de normalisation si nécessaire. Si un système plus récent et incompatible avec le matériel vient à être mis à jour, une ancienne instance minimale du système précédent devra pouvoir survive pour continuer à assurer le service. Ce système devra proposer à l'utilisateur un outil qui lui permette de critiquer les outils qu'il utilise afin de remonter une information vécu utilisateur aux concepteurs. Une séparation concrète sera effectuée entre les données créées par l'utilisateur (photos personnelles, document de travail, code source modifié etc ...) et celles consommées ( film, musiques, documents divers ). Les modifications des données seront conservées systématiquement avec un numéro de version, il doit être possible à l'utilisateur de revenir sur n'importe quel travail qu'il a un jour pu produire. Le système maintient évidemment une séparation stricte entre des données pures et des données de manipulation de données ( code ou méta moteur ). Une hiérarchie de dépendance d'utilisation sera maintenue ( tel logiciel sert à telles données, tel logiciel [ ex java jar ) requiert un autre logiciel pour fonctionner , etc ... ) Le système se surveille lui-même : il y a un niveau supérieur de conscience du système vis à vis des opérations qu'il effectue. Le système propose des interfaces de contrôle plus proche de l'utilisateur et de son environnement : analyse vocale , contrôle des gestes... Le système collabore avec d'autres systèmes, il doit pouvoir s'appuyer sur n'importe quelle ressource externe pour s'étendre et se déployer, il doit aussi supporter d'avoir à se rétracter et de maintenir un niveau de survie lors de perte de resources. Evidemment le système s'auto-répare